Accueil Forums 4. Comment optimiser les travaux de groupes ? Téléchargement du mémo

Ce sujet a 4 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Smits, il y a 7 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #1827

    Virginie Jamin
    Modérateur

    Découvrez ici le mémo de Fanny Masset, Odile Mormont, Sophie Fort, Fanny Peeters, Bao Doan, Sylvie Miller et Audrey Smits en cliquant ici .

  • #1849

    Gonda

    Quel travail intéressant et agréable à lire. Utile pour beaucoup (surtout les encadrants de TP en groupes/équipes)

  • #1861

    Mormont Odile

    Bonjour,
    Merci pour l’attention que vous avez porté à notre mémo.
    Si vous avez des questions ou d’autres remarques éventuelles, n’hésitez pas à nous les partager.

    Bien à vous,

    Fanny Masset, Odile Mormont, Sophie Fort, Fanny Peeters, Bao Doan, Sylvie Miller et Audrey Smits

  • #1873

    François Georges

    Bonjour à toutes et tous,

    Merci pour ce mémo qui cerne en quelques pages les dimensions essentielles à interroger pour se lancer dans un travail de groupe. J’aurais deux questions : Dans quelles conditions le travail de groupe s’avère-t-il plus pertinent (en termes d’apprentissage) qu’une autre approche ? Dans un travail de groupe, comment permettre à un étudiant de prendre conscience de ses propres apprentissages ?

    Au plaisir de vous lire,

    François

  • #1877

    Smits

    Bonjour Monsieur François Georges,
    Tout d’abord merci pour votre commentaire et votre intérêt. Nous allons tenter de répondre à vos questionnements.
    En ce qui concerne votre première question, nous pensons que le travail de groupe est plus pertinent qu’une autre approche lorsque la tâche à accomplir est plus complexe à réaliser que si c était une seule personne qui devait la finaliser. En effet, le travail de groupe n’aura d’intérêt que s’il apporte un réel besoin de collaborer entre membres pour atteindre un objectif commun.
    Cette approche n’aura pas grand intérêt si les individus peuvent faire cet objectif individuellement. Il peut aussi y avoir une volonté d’évaluer et de travailler les relations interpersonnelles plutôt que d’évaluer un produit fini attendu, ainsi le travail de groupe peut avoir comme objectif de mesurer les interactions et d’engendrer un objectif citoyen.
    Pour votre deuxième question, il y a plusieurs façons d’engager l’étudiant dans son apprentissage en lui faisant prendre conscience de son évolution et de l’acquisition de ses nouvelles compétences. En effet, lui demander de produire un rapport de traces en lien avec un référentiel de compétences peut l’aider à conscientiser ses nouveaux acquis. Répondre à un questionnaire qui le pousse à réfléchir sur ses acquisitions peut aussi l’aider dans cette concrétisation d’apprentissage. Ces techniques permettent de les aider à s’engager dans une auto – évaluation et un apprentissage réflexif.

    Nous espérons avoir satisfait vos requêtes et restons à votre disposition si vous avez besoin de davantage d’informations.

Le forum ‘4. Comment optimiser les travaux de groupes ?’ est fermé à de nouveaux sujets et réponses.